Être hébergé en établissement

Une personne en situation de handicap peut être accueillie dans un établissement médico-social dès lors que son handicap nécessite une compensation particulière. Différentes structures existent dans la Loire, en fonction des besoins : les accueils de jour, les foyers de vie (FDV), les foyers d'accueil médicalisé (FAS), les Maisons d'accueil spécialisées (MAS)... 

Différents types d'établissement

Les centres d'accueil de jour (CAJ)

Les centres d'accueil de jour sont des ateliers qui proposent diverses activités. Ils ne sont ouverts qu'en journée. Le soir, les usagers retournent à leur domicile. 

Certains centres sont médicalisés ; ils ont en plus du personnel soignant adapté aux besoins des personnes accueillies. Ils sont spécialisés dans un type de handicap, intellectuel ou moteur.

Les foyers d'hébergement pour travailleurs handicapés (FH)

Les foyers d'hébergement accueillent, en dehors des heures de travail et les week-ends, les personnes handicapées employées en établissement de travail protégé (ESAT) ou en milieu ordinaire.

Les foyers de vie (FDV)

Les foyers de vie reçoivent à temps complet des personnes adultes handicapées suffisamment autonomes pour accomplir tout ou partie des actes de la vie quotidienne. Des professionnels du secteur médico-social sont présents pour les accompagner si besoin.

Les foyers d'accueil médicalisé (FAM)

Les foyers d'accueil médicalisé sont réservés aux personnes ayant besoin d'aide pour accomplir la plupart des actes de la vie de tous les jours et qui nécessitent une surveillance médicale et des soins constants.

Certains foyers d'accueil médicalisé proposent un accueil en externat. Les résidents retournent à leur domicile le soir et les week-ends. 

Les maisons d'accueil spécialisées (MAS)

Les maisons d'accueil spécialisées reçoivent des personnes ne pouvant effectuer seules les actes essentiels de la vie, et dont l'état nécessite une surveillance médicale et des soins constants mais non intensifs.

Certaines MAS disposent d'un externat.

Les accueillants familiaux

L'accueillant familial héberge à son domicile une personne handicapée contre rémunération. La personne accueillie dispose d'une chambre individuelle et partage le quotidien du foyer. Elle peut recevoir la visite de ses proches, et, dans la mesure du possible, conserver son environnement habituel (animal de compagnie, meubles...). L'accueillant familial est agréé par les services du Département.

Comment devenir accueillant familial ? (sur le site www.loire.fr)

Faire une demande d'hébergement

C'est la Commission des droits et de l'autonomie des personnes en situation de handicap (CDAPH), instance de la MDPH, qui décide ou non d'orienter vers ces établissements. Pour être accompagné par un service ou une structure, vous devez en faire la demande à la MDPH (pensez à remplir les rubriques B3 et E1 du formulaire unique Cerfa).
Si votre dossier est accepté, vous recevrez une notification. Vous pourrez alors prendre contact avec l'établissement de votre choix. 

Consulter la liste des établissements spécialisés

Financer l'accueil en établissement

Les personnes handicapées de plus de 20 ans ont droit à l'Aide sociale à l'hébergement (ASH). Cette somme d'argent versée par le Département, sous condition de ressources, permet de prendre en charge une partie des frais d’hébergement pour un séjour prolongé en établissement médico-social ou chez un accueillant familial.

C'est l'hébergeur qui perçoit directement cette aide. Son montant varie en fonction de la situation du demandeur.

Liens utiles

Le GRATH
Portail de l'Accueil Temporaire des Personnes Handicapées

ADMR
Association du service à domicile - L'ADMR regroupe plus de 2800 associations à travers la France. Elle propose de nombreuses prestations aux familles, personnes âgées ou handicapées : portage de repas, aide ménagère, employé de maison, jardinage, bricolage etc.

Famidac
Famidac, le site des accueillants familiaux et leurs partenaires.

Printer-friendly version - New tab Envoyer à un ami Haut de page :